Rechercher dans le forum :

Google: Yahoo: MSN:



l'étude du passé

Dans cet espace, découvrez les sondages proposés par les membres sur l'histoire du Consulat et de l'Empire, et répondez aux questions posées (membres enregistrés seulement). Vous aussi, sondez l'opinion des visiteurs en posant la vôtre. Si pas sérieux s'abstenir !

Messagede Mousquetaire » Sam 26 Novembre 2016 : 13:37

Pour Halkin dont j'ai cité par ailleurs les deux premiers paragraphes de son chapitre sur le mythe de Napoléon, le souhait de Fénéleon est "irréalisable et même déraisonnable". Il poursuit :
L'historien le plus scrupuleux reste de son temps et de son pays. Tout homme appartient à un milieu qui lui a légué, parfois sans qu'il le sache, ses catégories morales et ses impératifs sociaux. Les plus indépendants des historiens n'échappent pas à cet héritage qui est la vie même : lorsqu'ils prétendent le rejeter, leurs réactions les rendent injustes pour le milieu qui les a formés. On peut être impartial sans être impassible ; on peut être partial, malgré soi, sans être partisan.

Le fait d'être neutre n'est donc pas une garantie d'être un bon historien. D'ailleurs, le fait d'être Belge n'est pas aussi neutre qu'on pourrait le croire dans les conflits anglo-français. D'après César, les Belges auraient envahi l'île de Bretagne en -75. Au Moyen Age, la Flandre était l'alliée de l'Angleterre contre la France, notamment au moment de la bataille des éperons d'Or le 11 juillet 1302, dont la date a été choisie pour la fête de la communauté flamande. On peut également considérer par certains aspects que c'est à l'Angleterre que la Belgique doit son indépendance et depuis cette indépendance, l'Angleterre s'est toujours trouvée alliée de la Belgique dans les guerres dans lesquelles celle-ci a été entraînée malgré sa neutralité. (C'est vrai également pour la France, mais sans doute avec un peu plus de réserve, car la crainte d'une annexion par la France a parfois compliqué les rapports entre les deux pays, alors qu'une telle crainte à l'égard de l'Angleterre a toujours été sans objet). Lors de la Première Guerre mondiale, ce sont les troupes britanniques et non les troupes françaises qui ont continué à combattre au côté des Belges sur les quelques portions du territoire belge qui n'étaient pas occupées par les Allemands. Il existe donc des liens d'amitié entre Belges et Anglais qui sont de nature différente des liens que la Belgique peut avoir avec son grand frère français.

Pour revenir à la question de savoir si l'histoire à l'école primaire doit relever de la science ou du roman national, j'aurais tendance à répondre ni de l'une ni de l'autre. Il me semble en effet quelque peu illusoire d'avoir une approche "scientifique" de l'histoire à l'école primaire, mais en même temps, assigner à l'histoire le rôle de développer l'amour de la patrie me paraît être une approche d'un autre temps. L'objectif plus modeste de faire comprendre aux enfants que le monde n'a pas toujours été le même que celui dans lequel ils vivent et qu'il n'est pas toujours possible de connaître la vérité des choses du passé me paraît plus réaliste et plus intéressant.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire » (Citation de Voltaire forgée par Evelyn Beatrice Hall)
Avatar de l’utilisateur
Mousquetaire
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1013
Inscription: Ven 8 Octobre 2004 : 11:22

Messagede la remonte » Mar 27 Décembre 2016 : 15:47

Paul Valéry ; " ... L'histoire justifie ce que l'on veut, n'enseigne rigoureusement rien, car elle contient des exemples de tout et donne des exemples de tout. " :(
au danger mon plaisir
Avatar de l’utilisateur
la remonte
Maréchal d'Empire
Maréchal d'Empire
 
Messages: 8595
Inscription: Ven 1 Octobre 2004 : 14:06
Localisation: Paris

Messagede Mousquetaire » Mar 27 Décembre 2016 : 20:21

la remonte a écrit:Paul Valéry

Oui, manifestement, Paul Valéry n'était pas vraiment l'ami des historiens. Dans son Apologie pour l'histoire, Marc Bloch le cite à plusieurs reprises comme "un écrivain d’esprit aigu, qui ne nous aime guère".
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire » (Citation de Voltaire forgée par Evelyn Beatrice Hall)
Avatar de l’utilisateur
Mousquetaire
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1013
Inscription: Ven 8 Octobre 2004 : 11:22

Messagede Maria Kel » Mar 27 Décembre 2016 : 22:15

Je le vois. :?

Je trouve que c'est la recherche de la vérité qui est passionnante :razz:
"L'île de Corse, j'ai quelque pressentiment qu'un jour, cette petite île étonnera l'Europe." Rousseau
Avatar de l’utilisateur
Maria Kel
Sans grade
 
Messages: 2608
Inscription: Mer 11 Mai 2016 : 22:03
Localisation: sud-ouest de l'Empire

Précédente

Retourner vers Créez votre sondage !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités